Sunday, February 28, 2010

L'homéopathie, les charlatans modernes de la médecine

Enfin, nous avons tous nos "crosseurs" j'imagine.  En informatique il s'agit de ceux qui essaie de vous vendre un câble HDMI à 50-100$ alors que celui à 2$ donnera la même image.  En finance ce sont ceux qui vous promettent des rendements de 20% par année sans aucun risque.  En médecine ce sont les homéopathes.


L'homéopathie consiste en la dilution d'une substance, supposément efficace pour combattre un mal en particulier, des dizaines et des dizaines de fois.  Tout débute lorsqu'une petite partie de cette substance est mélangé à de l'eau, de l'alcool ou du sucre (la substance diluante).  L'homéopathe brasse ensuite le tout.  Par la suite une infime partie (une ou quelques goûtes) sont alors transférées dans un autre contenant qui contient de l'eau, du sucre ou de l'alcool et le tout est répété.  En utilisant cette méthode, la substance homéopathique moyenne est diluée 30 fois.


Pour commencer, voici un petit concept de base en chimie et en médecine.  Plus une dose d'un produit est grande, plus son effet sera prononcé.  Ainsi, 2 Atasols auront plus d'effet qu'un seul.  50 ml de morphine aura plus d'effet que 30 ml.  C'est un principe de base.  Il est bon de noter qu'il ne s'agit pas uniquement d'une observation, ce principe peut être prouvé par une méthodologie scientifique.

Ça peut vous paraître ridicule mais l'homéopathie prétend que c'est exactement le principe inverse qui est vrai.  Supposément plus la dose est diluée, plus le produit est efficace.  C'est complètement débile et sans aucun fondement scientifique.  Si seulement ce n'était que ça.


Trois échelles de dilution sont utilisées en homéopathie, la C, D et X.  La D et la X sont équivalentes.  Voici une traduction d'un tableau se trouvant sur la page de Wikipedia sur l'homéopathie.  J'y ai ajouté quelques notes.


Échelle D-X
Échelle C
Ratio
Note
1X
1:10
Décrit comme une substance à basse puissance (car elle est concentrée)
2X
1C
1:100
Décrit comme ayant une puissance plus importante qu’une substance 1X (car plus diluée)
6X
3C
10−6
8X
4C
10−8
Quantité d’arsenic permise dans l’eau potable au États-Unis.  Il faut comprendre ici que même une substance nocive dilué à ce point n'a pas d'effet nocif (reconnue officiellement du moins).
12X
6C
10−12
En terme plus concret, à ce niveau une pincée de sel dans l'océan Atlantique Nord et Sud réuni vous donne une concentration de 12X.
24X
12C
10−24
À ce niveau de dilution, il n'y a que 60% des chances pour qu'il ne reste qu'un seule molécule de la substance originale si une mole a été utilisée.  Bref, il ne vous reste que l'eau, le sucre ou l'alcool (la substance diluante).
60X
30C
10−60
Dilution préconisée par Hahnemann (le créateur de cette tromperie) pour la plupart des préparations.  En moyenne, il faudrait donner 2 milliards de doses par seconde à 6 milliards de personne pendant 4 milliards d’année pour donner 1 molécule de la substance originale à 1 seule personne.  En passant, il faut plusieurs milliers de molécules pour avoir un effet, 1 molécule ne change rien.
400X
200C
10−400
Niveau de dilution du remède populaire Oscillococcinum contre la grippe 


En résumé, le produit homéopathique est tellement dilué qu'il ne reste que le produit diluant dans le résultat final.  Ceux qui achète ces produits achètent donc de l'eau, du sucre ou de l'alcool.

Certains homéopathes ne sont pas convaincus par ces faits (rien d'étonnant) et prétendent que la manière de brasser les fioles entre chaque dilution permet à la substance majoritairement présente (eau, sucre ou alcool) d'absorber certaines propriétés du remède même s'il y a absence d'autres molécules.  Cet effet parfois nommé "mémoire de l'eau" n'a jamais pu être démontré scientifiquement, évidemment.  C'est de la chimie 101, s'il n'y a pas molécule dans la substance l'effet de ces molécules inexistantes ne peut pas "magiquement" apparaître.

Quelques homéopathes recommandent même de ne pas utiliser la médecine traditionnelle comme les antibiotiques ou les vaccins.  En plus d'être des incompétents et arnaqueurs, certains sont également dangereux.  Je ne m'excuse pas d'être aussi sec, je crois réellement qu'ils sont des rapaces de la pire espèce qui doivent être dénoncés.

La médecine traditionnelle à base de plante ou d'herbe existe pour une raison bien simple, elle est souvent efficace.  Les effets peuvent être démontrés dans un contexte scientifique, contrairement à l'homéopathie.  Je ne veux pas dénoncer toutes les méthodes qui sont ancestrales, seulement celles qui n'ont aucun sens.

Le seul bienfait qui peut survenir "par accident" avec des produits homéopathiques vient de l'effet placebo.  La science a démontré l'existence de cet effet et même sa grande efficacité.  C'est d'ailleurs malheureusement une des raisons pourquoi l'homéopathie survit encore à ce jour, les patients guéris par l'effet placebo ou par leur propre mécanisme de défense naturelle croient que l'homéopathie est efficace.

Récemment la Grande-Bretagne a annoncé qu'il ne rembourserait plus les dépenses homéopathes des citoyens britanniques.  Mais vous savez quoi?  Je crois qu'ils devraient continuer ce financement, mais en ce basant sur le principe de l'homéopathie; plus c'est dilué plus c'est efficace.  Le gouvernement devrait alors diluer les remboursements jusqu'à ce qu'il ne reste que quelques fraction de sous par réclamations.  Selon la logique, ce serait bien plus efficace que de payer la facture au total.  Qu'en dites-vous?

Je vous laisse avec cette citation traduite de Robert L. Park, un ancien directeur adjoint de l'American Physical Society :
"Comme la plus petite quantité d’une substance dans une solution est une molécule, une solution à 30C devrait contenir au moins une molécule de la substance originale dissoute dans un minimum de 1,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000,000 molécules d’eau.  Ceci demanderait une contenant 30,000,000,000 fois plus grand que la taille de la terre."

Saturday, February 27, 2010

Photographie, ajoutez du HDR à vos photos avec QTPFSGUI

Le High Dynamic Range (HDR) consiste en une série de plusieurs techniques utilisées en photographie pour altérer les couleurs des photos.  Généralement le contraste de certaines parties d'une photo est rehaussé pour donner un effet "surréaliste" à la scène.  Il existe beaucoup de programmes pour faire du HDR mais ils sont généralement compliqués à utiliser.  En voici un gratuit qui est très facile à utiliser: QTPFSGUI.  C'est probablement le pire nom qu'ils pouvaient choisir mais le programme est quand même impressionnant.

Avant de vous dire comment, voici le résultat qu'il est parfois possible d'obtenir.  Voici une image de Pointe-au-Père, une localité près de Rimouski.  Vous pouvez voir le "avant" et le "après" sur la même image.



Après l'avoir téléchargé et installé, voici une procédure que vous pouvez utiliser pour débuter.  Vous pourrai ensuite expérimenter par vous même d'autres ajustements.






Ici vous n'avez qu'à changer les 3 paramètres pour avoir l'effet désiré, choisir la résolution voulue et appuyer sur "Apply".  Vous pouvez ensuite sauvegarder l'image qui vous plaît.



Vous aurez de meilleurs résultats si votre caméra prend plusieurs images de la même scène avec différents niveaux d'exposition.  Certaines caméras haut de gamme peuvent le faire automatiquement lorsque correctement configurées.

Il est possible d'avoir de bons résultats avec une seule image, mais ce sera plus difficile.

Wednesday, February 24, 2010

Disque en train de lâcher, comment sauver vos données

Si votre disque dur fait des bruits étranges depuis peu et que soudainement vous avez un message du genre "Operating system not found", vous pouvez paniquer.  J'ai une mauvaise nouvelle pour vous, votre disque est mort ou mourant.  Après vous avoir rappelé que vous auriez du faire vos backups régulièrement, vous vous demandez quoi faire.

Voici un petit truc rapide si vous êtes en état de panique qui pourrait peut-être vous "sauver la vie".  Ce truc ne garantie rien, mais pourrait sauver vos données.  Il est ultra simple en plus.
  1. Enveloppez bien votre disque pour éviter que la condensation ne se forme sur ce dernier et mettez le au congélateur.
  2. Laissez le là quelque heures pour qu'il soit bien froid.  
  3. Réinstallez le dans votre ordinateur.

Si vous avez accès à vos données, remercier les dieux.  C'est maintenant le début d'une course contre la montre.  Ne pensez pas pour une seconde que votre disque est magiquement redevenu fonctionnel.  Il est bel et bien sur le point de mourir définitivement.  Vous avez quelques minutes ou quelques heures pour sauvegarder le plus de données possible.  Faites le sans perdre une minute et jetez le disque par la suite.  C'est fini pour lui.

Et la prochaine fois, faites vos backups! :)

Tuesday, February 23, 2010

Ma souris

Dans la même suite d'idée que le billet Mon clavier, voici "ma souris".

J'ai utilisé plusieurs souris et ma préféré est celle que j'utilise en ce moment, la Logitech G5.  Je n'ai jamais eu de problème avec le sans fil de mes anciennes souris mais j'aime bien la simplicité de l'USB de ma G5 et de ne pas avoir à me soucier de la batterie.


Le grand avantage de cette souris est le petit plateau dans lequel peut être inséré différentes combinaisons de poids (qui sont fournis).  Ça peut sembler étrange si vous n'êtes pas familier avec cette pratique mais c'est vraiment quelque chose de très plaisant.  Il n'y a rien de pire pour un joueur que d'avoir une souris trop légère ou trop lourde.  Avec la G5, ce problème disparait.  Cette option est de plus en plus courante avec les souris Logitech.  En ce qui me concerne 19,7 grammes est la combinaison gagnante.

Les boutons "previous" et "next" situés près du pouce rendent la navigation internet ho combien plus pratique.  Si vous avez ces boutons sur votre souris et que vous ne les avez jamais utilisés, vous passez vraiment à coté de quelque chose.

Elle ne m'a pas coûté très cher (environ 30$) et a été un très bon achat.  Malheureusement elle ne se vend plus aujourd'hui et les souris Logitech qui sont "Weight Adjustable" se rapprochent maintenant beaucoup du 80-120$ que du 30$.  Si vous êtes intéressé, fouillez en ligne pour des rabais.

Monday, February 22, 2010

Drobo, un disque externe intelligent

Vous le savez surement, faire des backups de vos données est important.  Un disque dur fonctionnel aujourd'hui n'est pas une garantie qu'il le sera encore demain.  C'est aussi simple que ça.

Il existe plusieurs choix lorsque vient le temps de faire vos backups.  Il vous est possible de sauvegarder vos données sur; CD/DVD, clés USB; disques durs externes, etc.  Une autre solution possible et celle que j'utilise depuis quelques années est celle offerte par le Drobo.



Produit de la compagnie Data Robotics inc, ce petit boitier externe vous permet d'insérer des disques SATA de différentes capacités et d'avoir immédiatement accès à un disque externe géant.

Le Drobo s'assurera que la défectuosité ou le retrait d'un disque n'affectera pas vos données.  Il vous est alors possible de retirer un disque (défectueux ou non) tout en continuant d'utiliser votre Drobo comme si de rien n'était.  Pendant ce temps, votre Drobo sera au travail pour replacer vos données sur les disques restants.  L'inverse est également vrai.  Si vous voulez augmenter la capacité disponible, simplement insérer un nouveau disque.  C'est tout.

Le Drobo de première génération que je possède encore ne peut plus être trouvé en magasin car il a été remplacé par celui de deuxième génération que je possède également.  Outre une augmentation appréciable de la vitesse de transfert, la deuxième génération est beaucoup plus silencieuse et possède un port FireWire 800.

Avantages du Drobo par rapport à la compétition:

  • Très facile d'utilisation, quelqu'un qui ne connait rien au RAID peut l'utiliser.  Cette personne peut même complètement ignorer ce qu'est le RAID.  N'importe qui peut utiliser un Drobo, ce n'est pas une exagération.
  • Style.  Le Drobo a beaucoup plus de style que les boîtiers externes habituels qui sont généralement assez laids.
  • Firewire 800 et USB 2.0.  Il peut alors être utilisé sur n'importe quel ordinateur (serveur, ordinateur de bureau, portable, Windows, Mac, Linux, etc)
  • Flexibilité.  Il est possible d'utiliser des disques de différentes capacités simultanément, ce qui est rare. 
  • Prix.  Comme vous pouvez utiliser des disques de différentes capacités, vous pouvez récupérer 2-3 vieux disques SATA que vous avez accumulé avec les années, vous sauverez donc un peu d'argent.
  • Supporte la perte d'un disque.  Si un des disques rend l'âme, le Drobo déplacera les données pour en assurer l'intégrité tout en allumant une petite lumière près du disque défectueux pour vous le signaler.  Tout ceci ce fait automatiquement sans intervention humaine.

Inconvénients:

  • Prix.  Il coûte cher.  Les solutions alternatives peuvent en général être trouvées pour moins de 200$.  Le Drobo en coûte généralement 400$.  Des promotions très rares peuvent faire descendre le prix à 300$ (ex: boxing day)
  • Il ne possède pas de port RJ-45 ou eSata (sauf le Drobo S qui est très onéreux).  Si vous ne connaissez  pas ces ports, vous n'en avez pas de besoin.


En ce qui me concerne, le point de vente principal du Drobo est la simplicité.  C'est déroutant comment il est facile à utiliser.  Vous insérez vos disques SATA dans le Drobo, vous le branchez à votre ordinateur et voila, c'est finit!  Vous avez des données en sécurité qui se balanceront automatiquement en cas de crise.

Des versions entreprises (#1 et #2) existent procurant quelques fonctionnalités plus avancés tout en gardant les bons principes de bases de ses prédécesseurs.

J'adore ce produit et le recommande sans aucune hésitation.

Friday, February 19, 2010

L'iPad et l'augmentation du prix des livres numériques

Une des règles dans le merveilleux et atroce monde du capitalisme est que l'arrivée de compétiteur(s) fait pratiquement à chaque fois baisser les prix.  Dans d'étranges cas c'est l'inverse qui se produit.


Depuis quelques années, Amazon utilise le Kindle pour vendre des livres numériquement.  Le Kindle est pourtant assez onéreux mais remplis bien sa fonction.  Il se vend 260$ pour celui de base et près de 500$ pour la version haut de gamme.  Dans le but d'encourager les consommateurs à dépenser une somme d'argent assez importante pour quelque chose qui ne sert qu'à la lecture (contrairement à l'iPad), Amazon empêchait les distributeurs de dépasser un plafond de 10$ par livre.  Évidemment, les distributeurs n'étaient pas très content de cet "arrangement" mais devait s'y plier s'ils désiraient vendre leur contenue sur l'unique lecteur de livre numérique ayant vraiment percé.  Amazon prévoyait, d'ici quelques années lorsque sa suprématie aurait été établit, d'augmenter le prix des livres pour faire plus de profit.  Les consommateurs ayant alors dépensé pour un Kindle et n'ayant alors plus trop le choix.

Quelques années passèrent dans le meilleur des mondes.



Apple entre en scène.  Ils s'apprêtent à lancer l'iPad, un appareil concurrençant directement le Kindle.  L'inclusion du iBook Store qui sera fournit avec chaque iPad permet d'acheter des livres numériquement sur le magasin numérique d'Apple.  Comme Apple n'aura pas besoin de prix plafonds pour encourager les ventes de leur produit, les distributeurs ont (presque) le champ libre pour fixer les prix qu'ils veulent voir payer par les consommateurs.  Pauvre nous.

Résultat?  Amazon devra s'ajuster immédiatement et augmenter le prix de leurs livres, car leurs distributeurs qui n'aimaient guère les prix fixés par Amazon ont maintenant le choix de n'utiliser que la plateforme d'Apple s'ils le désirent.  Cet éventuel exode pourrait ainsi faire baisser l'intérêt des lecteurs pour le Kindle en les jetant dans les bras grands ouverts d'Apple.  Les prix d'Amazon et d'Apple seront alors pratiquement identiques.  L'augmentation du prix des livres numériques pourra atteindre 50% par rapport à ceux d'aujourd'hui.

C'est dommage car je crois que 10$ pour un livre numérique est un très bon prix qui ne peut qu'encourager la lecture.  Également, certaines rumeurs laissent croire qu'Apple pourrait baisser le prix des épisodes de séries de télévisions populaires à 0.99$.  Ce prix est très bas et favoriserait encore plus ce type de divertissement au détriment des livres dont les prix ne font que monter.

Je ne veux pas que vous pensiez que je tire sur Apple de manière gratuite, l'iPad va peut-être révolutionner l'informatique et tout le crédit va à Apple si cela se produit.  Il y a une raison pourquoi les produits d'Apple sont très souvent adorés par leurs utilisateurs, ils livrent la marchandise.  De surcroît, une chose a toujours été constante avec Apple, leurs clients n'ont pas peur d'ouvrir leur porte-feuille et malheureusement pour cette fois, les consommateurs des solutions alternatives n'auront d'autre choix que de faire de même.

Wednesday, February 17, 2010

Renommer plusieurs fichiers sous Windows facilement

Il existe une méthode très facile et très pratique pour facilement renommer une série de fichiers sous Windows XP, Vista et 7.  Par exemple cette astuce peut s'avérer pratique lorsque votre caméra numérique vous fournit des fichiers du genre :

  • HPIM2265.JPG, 
  • HPIM2266.JPG, 
  • HPIM2267.JPG, 
  • HPIM2268.JPG,
  • etc

dont les noms ne sont pas très éloquents.  Il serait plus facile de les reconnaître s'ils s'étaient identifiés ainsi :

  • camping été 2009 (1).JPG, 
  • camping été 2009 (2).JPG, 
  • camping été 2009 (3).JPG, 
  • camping été 2009 (4).JPG,
  • etc


Il est évidemment possible de les renommer manuellement un à un, mais si vous voulez que Windows s'en charge pour vous, voici comment.

Méthode #1, raccourcis clavier:

Si vous êtes un amateur de raccourcis clavier, vous n'avez qu'à sélectionner les fichiers que vous voulez renommer, appuyer sur F2, tapez le nouveau nom de la série et appuyer sur Enter.  All done.

Méthode #2, interface graphique:

Sélectionnez les fichiers avec la souris, faites un cliques droit sur un des fichiers et choisissez "Renommer", écrivez le nom désiré et appuyer sur Enter.



Résultat final:


Simple n'est-ce pas ?

Monday, February 15, 2010

L'iPhone/iPod Touch, une platforme de jeu

L'idée m'a semblé étrange et même loufoque lorsque j'ai vu qu'Apple voulait faire de son iPhone/iPod Touch une plateforme de jeu sérieuse.  Une console sans bouton, que je pensais limité en terme de performance et qui ne semblait pas très bien s'adonner aux jeux en général.

Après l'avoir essayé, je suis maintenant convaincu du contraire, et je crois même qu'Apple peut sérieusement menacer Nintendo et sa console portative pourtant si populaire, la Nintendo DSi.


Je possède une Nintendo DS depuis plus d'un an et j'ai un iPod Touch 32gig de troisième génération depuis environ 2 semaines. Après avoir joué à une demi-douzaine de jeux sur mon iPod Touch, voici mes observations:

Contrôle:  Avantage Nintendo.  Avoir de vrais boutons permet d'avoir un meilleur contrôle.  La prise en main est donc légèrement plus rapide et facile.

Qualité graphique:  Avantage pour Apple.  L'écran est plus grand, la résolution est supérieure et la puissance graphique est également supérieure à celle de Nintendo.  En ce qui concerne la supériorité des performances, il ne s'agit ici que d'observations subjectives, les comparaisons directes précises étant difficiles à obtenir.

Prix:
  -Pour les jeux:  Énorme avantage pour Apple.  Les jeux AAA (ceux de meilleure qualité) sont au maximum  10$ et vont parfois jusqu'à 3$ (ex: SimCity).  En comparaison, SimCity pour DS se vend 40$.  L'économie est substantielle.  Et il ne s'agit pas d'une exception, les jeux de Nintendo DS sont souvent 20-30-40$ et comme je viens de le dire, ceux sur l'App Store ne dépasse pas 10$, la très grande majorité étant gratuits ou à 0.99$.

  -Pour la console: Léger avantage pour Nintendo.  Je ne tiens pas compte ici que les appareils d'Apple permettent de faire beaucoup plus de choses que la console de Nintendo, dans ce billet je les considère uniquement comme des plateformes de jeux.  Les iBidule sont en réalités des mini-ordinateurs ce que la DS/DSi ne sont pas.

Qualité sonore: Sensiblement pareil


La durée d'utilisation de la batterie:  Avantage Nintendo.  Cette machine a été pensé pour jouer à des jeux, elle bat donc Apple.  Je ne considère pourtant pas que c'est un problème pour Apple, la durée d'utilisation étant correcte. 

Nombre de jeux disponible:  Relative égalité, pour le moment.  Le nombre de jeux AAA est supérieur chez Nintendo, mais Apple dispose de centaines (milliers?) de jeux gratuits ou à 0.99$ de qualité.  En plus, comme la console d'Apple monte en popularité, le nombre de jeux AAA va selon moi dépasser ceux de son concurrent à court ou moyen terme.


Autres avantages majeurs uniques pour Apple:

-Les patchs.  Comme pratiquement tout les iBidule sont branchés de manière régulière à Internet, il est facile pour les compagnies d'améliorer leurs produits.  La DS ne contient que très peu d'espace disponible et les jeux de DS sont situés sur des cartouches qui sont en lecture seule, aucun patch ne peut donc être appliqué.

L'achat de jeu.  Avantage majeur pour Apple.  Vous n'avez qu'à aller dans le App Store, choisir votre jeu, payer (si applicable), le télécharger et voila.  Temps total: 1 minute.  Avec la DS, vous devez aller dans un magasin physique pour acheter vos jeux...  Devoir se déplacer physiquement pour acheter des produits informatiques commence à sérieusement devenir archaïque.



En conclusion je prédis des jours ensoleillés pour Apple et sa nouvelle console de jeu, c'est effectivement de la compétition sérieuse.  Pourtant cette plateforme devra quand même vivre avec quelques imperfections.  Le premier est le fait de ne pas avoir de bouton, ce qui force l'usager à appuyer sur des "boutons virtuels" à l'écran.  L'autre étant la durée de vie de la batterie qui est correcte, mais limitée.  Aucun de ces défauts n'empêchera selon moi Apple de dominer un nouveau marché déjà occupé par un compétiteur, encore une fois.

Friday, February 12, 2010

Le téléphone, temps de remettre le bully à sa place

Je m'en rappelle encore.  C'était au secondaire et un professeur avait voulu lancer une discussion en demandant ouvertement si le téléphone était un moyen de communication envahissant.  Nous étions tous (incluant moi) partis à rire en trouvant l'idée ridicule.

Plus d'une décennie plus tard, je ne suis plus du même avis.  Je crois encore que le téléphone demeure parfois un bon moyen de communication dans certains cas (famille, amis, urgence), mais terrible pour d'autres (raisons officielles, professionnelles).  Je ne veux pas que vous pensiez que je n'aime pas communiquer, j'adore ça.  C'est le téléphone que je n'aime pas.  Voici ce que je reproche au téléphone:

1-Ça coute cher.  Il n'est pas rare de voir des factures de cellulaire de 40-50$ (souvent plus) par mois.  Et un téléphone avec une ligne terrestre coûte pratiquement autant.  En ce qui me concerne j'ai remplacé ma ligne terrestre par un abonnement Skype à 3$ par mois et je peux maintenant appeler partout au Canada et États-Unis sans aucune restriction.  Comment payez-vous?

Petit point intéressant, si vous avez le VOIP (voice over IP) vos appels téléphoniques passent par internet (comme avec Skype).  J'estime qu'une compagnie qui vous vend déjà le service d'accès à internet n'a qu'à dépenser quelques dollars de plus par mois (2$-3$) pour supporter le VOIP et donc les appels illimités.  Ça ne les empêche pas de charger 30-40$ pour ce service par contre...

2-L'appelant dérange.  Je suis en train d'écouter un film, de faire du ménage, la cuisine et soudainement quelqu'un décide que son temps est plus important que le mien.  Je dois alors tout laisser tomber pour me donner pleinement à cette personne parce qu'elle l'a décidé.

3-Lorsqu'utilisé pour raison officielle, la pression est sur celui qui se fait appeler.  La banque peut vouloir des justifications pour un prêt, le gouvernement des clarifications de votre rapport d'impôt et eux, ils sont prêts.  Ils savent les questions qu'ils veulent vous poser.  Vous?  Vous venez de sortir le chien et n'avez aucune idée de ce qui se passe mais vous êtes quand même attendu de répondre, sans préparation ou avertissement.  Bien entendu vous pouvez dire que vous allez regarder ça et les rappeler, mais le rapport de force est déjà établi.

4-Le téléphone encourage la lâcheté.  Lorsqu'une personne écrit un courriel ou une lettre, elle décrit généralement ses points clairement, expliquant en détail le travail qui doit être fait ou l'information qui est demandée, sinon elle se fera reprocher plus tard de ne pas avoir été assez précise.  Par téléphone, l'appelant peut improviser comme bon lui semble, de toute manière la pression est sur l'appelé.  Et peu importe si un point transmit verbalement n'est pas très clair, c'est à l'appelé de s'en rendre compte immédiatement et de le signaler non?

5-Pas de trace.  Si l'appel demande la collecte d'information, l'appelé doit prendre des notes car aucune autre trace de la conversation existe, contrairement aux écrits.  Et peu importe si la personne que vous appelez oubli d'écrire un point ou que vous oubliez d'en transmettre un, vous pourrez toujours laisser planer le doute sur qui repose la faute.  Vous n'avez pas à prendre de responsabilité.

La solution à cette méthode primitive de communiquer?  Des outils de collaboration comme par exemple Google Wave qui permettent à plusieurs personnes de communiquer et d'échanger de l'information de manière efficace, rapide, en gardant une trace et surtout en ne dérangeant pas.  Les courriels, moins performants, ont au moins l'avantage de laisser une trace.

Je considère le téléphone tellement dérangeant que je ne répond plus à mon téléphone personnel, je laisse sonner et ma boîte vocale s'occupe du reste.  Il ne me reste qu'à écouter mes messages à chaque 2 semaines environ (à chaque semaine quand j'y pense) et je suis heureux.  Vous voulez me rejoindre plus vite?  Utilisez mon courriel, Twitter ou Google Wave.  Je vais le voir en moins de 5 minutes.

Thursday, February 11, 2010

La révolution du 64 bits, c'est maintenant

La plateforme de téléchargement de jeux Steam récolte à chaque mois de l'information sur ses joueurs.  Une des données récoltées est les composantes informatiques utilisées par ses utilisateurs.  Les joueurs sont parmi ceux qui utilisent le plus les ressources de leur système et sont par conséquent à l'avant-garde des nouveautés technologiques.  Les pièces et systèmes qu'ils utilisent et qui sont considérés aujourd'hui comme étant "haut de gamme" seront courants dans les ordinateurs des particuliers d'ici quelques années.

Voici un graphique sur l'utilisation des systèmes d'exploitation ("Operating system" en anglais, ou "OS") les plus utilisés en Janvier 2010 en pourcentage.


De l'information très intéressante ressort du sondage du mois de janvier 2010.  Premier point, Windows 7 est déjà plus populaire que Windows Vista.  Je dis "déjà" car Windows Vista est sortie le 30 janvier 2007 et Windows 7 le 22 octobre 2009.  Un système d'exploitation en vente depuis 3 mois supplante un autre sorti il y a 3 ans.  C'est assez impressionnant.  Le niveau d'adoption des usagers de Windows 7 est surprenant et encourageant.  Il est grand temps de laisser Windows XP sortie en 2001, un système sur le respirateur artificiel, mourir.

L'autre point, encore plus intéressant celui là, concerne l'édition 64 bits de Windows 7.  En effet presque 70% des joueurs qui ont choisi Windows 7 l'ont choisi en mouture 64 bits.  C'est la première fois qu'un Windows 64 bits atteint un tel niveau.  En regardant les données de Windows Vista, c'est uniquement 30% des joueurs qui avaient fait ce même choix.  Je ne parle même pas de Windows XP 64 bits...

Le Windows pour serveur Windows Server 2008 R2 récemment lancé ne supporte même plus les processeurs uniquement 32 bits et la prochaine version de Windows Home Server suivra dans ses pas.  Les OS 32 bits, pour serveurs ou pour les particuliers, sont dorénavant eux aussi en train de mourir.

Je crois qu'il s'agit ici d'un "wake-up call" pour tout ceux qui travaillent en informatique; les administrateurs de réseaux, les programmeurs, les analystes, les architectes, les fabricants de pièces, etc.  Ceux qui avaient ignoré ou laissé de coté à tort ou à raison le 64 bits ne peuvent maintenant plus l'ignorer.

Ces professionnels devront se faire à l'idée que bientôt ils devront supporter cette architecture, soit en programmant des logiciels compatibles sur des OS 64 bits ou en supportant des logiciels qui tourneront sur des systèmes d'exploitation 64 bits.  Ça ne veut pas dire qu'ils doivent nécessairement tout migrer maintenant, mais signifie au minimum que de faire quelques tests sur quelques machines 64 bits ne seraient pas une mauvaise idée.

En informatique plus on retarde un changement et plus il fera mal lorsque vous serez forcé de le faire.  Échanger l'évolution active des systèmes informatiques pour la stabilité temporaire du moment est un choix dangereux.

Tout dépend de ce que vous préférez, faire des réparations mineures à tous les ans sur votre maison, ou attendre 20 ans et devoir dépenser une fortune car elle est en train de tomber en ruine.

Wednesday, February 10, 2010

Encyclopédie gratuite en ligne

Vous avez besoin d'information sur un sujet en particulier?  Simple, allez sur Google, écrivez ce sur quoi vous voulez avoir de l'information et ajoutez le mot "wiki" par la suite.  Vous devriez tomber sur une page de Wikipedia, une encyclopédie en ligne remplie d'information éditable par la communauté.

Par exemple, je voulais connaître quelles étaient les différentes générations d'iPod Touch qu'Apple avait sorties dans le passé.  La recherche "iPod Touch wiki" m'a amené directement sur cette page.  Wikipedia ne vous donnera peut-être pas toute l'information dont vous avez besoin, mais c'est un excellent point de départ.

Vous voulez une page francophone?  Ajoutez "fr" en plus du "wiki".  Prenez garde que l'information disponible diffère selon les langues choisies.  Selon mon expérience, les pages anglophones sont généralement les plus précises et complètes.

Tuesday, February 9, 2010

Quelques fonctions moins connues de Google

Vous savez déjà que Google est pour le moment le meilleur moyen de faire vos recherches, mais savez vous que vous pouvez faire beaucoup d'autres traitements utiles dans cette petite boîte blanche.

Voici mon top 7:

Savoir la température d'une ville en particulier:


Cote boursière:

Le temps n'importe où sur terre:

Formule mathématique:

Conversion d'unité (poids, volume, distance, longueur, etc)

Conversion d'argent:

Retrouver le titre d'une chanson avec quelques paroles:


Si vous voulez voir le reste des possibilités, rendez-vous ici

Monday, February 8, 2010

Amis marchands, attention à gratter les fonds de tiroirs

Ça laisse des marques.  Je tiens à partager deux petites expériences impliquant de très petits montants d'argent.  Nous nous rappelons souvent des détails et il est très facile de perdre un client.

Exemple #1: Gratter

Je faisais affaire avec le fournisseur d'accès internet X où j'avais souscris à plusieurs de leurs services.  Après quelques années durant lesquelles j'avais reçu il faut l'avouer un très bon service, j'avais calculé que j'avais donné entre 3000$ et 4000$ (2000-3000 €) à la compagnie en échange de ces services.  Un jour cette compagnie décida de mettre des quotas de téléchargement et avertit donc ses clients quelques mois à l'avance.  J'ai alors modifié mes habitudes pour ne pas avoir à payer de frais supplémentaires.  Quelques mois après l'instauration de ce nouveau quota, j'ai dépassé mon quota pour un mois en particulier.  La compagnie me réclamait alors 3.5$ de frais supplémentaire.  Comme je savais qu'il ne s'agissant que d'une exception, je leur ai téléphoné pour essayer de faire annuler ces frais en stipulant qu'il ne s'agissait que d'une exception et que j'étais un bon client.  Évidemment, rien ne les forçait à faire un passe droit.  J'avais effectivement dépassé ma limite mensuelle.  Naïvement je me disais qu'après avoir reçu entre 3000$ et 4000$ qu'ils ne voudraient pas risquer de me perdre, j'étais un très bon client qui dépensait beaucoup, n'avait fait aucune plainte ou fait d'appel au service technique et je payais toujours mes comptes en temps.

Hé bien non.  Il n'ont pas voulu m'enlever ces frais ni me donner aucun privilège que la compétition était prête à m'offrir.  Comme je l'ai dit plus haut, rien ne les obligeait à le faire, mais rien non plus ne m'obligeait à rester avec eux.  J'ai alors raccroché et appelé leur compétiteur.  J'ai payé mon 3.5$ et j'ai maintenant le même service chez leur compétiteur pour sensiblement le même prix, et sans quota.  Les 3.5$ sont les derniers dollars qu'ils ont reçu de moi.  Bien joué compagnie X.


Exemple #2: Ne pas gratter

C'est un exemple qui peut sembler trivial, mais je m'en rappelle encore et c'est pour ça que j'en parle.  Il y a quelques années moi et un ami sommes allé chercher le nouvel ordinateur d'un collègue qui venait de s'en acheter un.  C'était il y a quelques années et le prix de l'ordinateur était légèrement au dessus de 1000$ si ma mémoire est bonne, un prix assez standard.  Arrivé au magasin, lorsque fut le temps de payer il se rendit compte qu'aucun tapis de souris n'était inclus dans la boîte et nous fit le commentaire.

L'inclusion ou non de ce petit extra n'avait pas apparemment été discuté auparavant et il avait donc assumé qu'il serait inclus, le marchand avait assumé le contraire.   Le commerçant ayant entendu le tout, quitta sa caisse sans dire un mot, alla chercher un tapis de souris neuf et le mit dans la boîte toujours sans dire un mot, de faire de soupire ou de montrer quelconque signe d'agacement.

Connaissant ce collègue, je n'ai aucun doute qu'il n'avait aucune arrière pensé en nous faisant ce commentaire et je suis sûr qu'il voulait pas "faire son difficile" pour mettre de la pression au vendeur.  Dans cette histoire, c'est le marchand qui n'a pas voulu faire son difficile.  Pourquoi risquer de perdre un client qui vient de générer une vente de plus de 1000$ pour un article à 4$.  Ça peut sembler évident comme raisonnement, mais la compagnie de l'exemple #1 ne l'a jamais compris.

Friday, February 5, 2010

Mon clavier

Dans la même suite d'idée où je disais qu'il n'était pas toujours nécessaire de payer cher pour avoir de bon produits, voici mon clavier.  Le Comfort Curve Keyboard 2000.  Bon d'accord le "2000" fait vraiment penser à un produit des années 1990, mais il est excellent.

Pourquoi faire un article sur mon clavier ?  Simplement parce qu'il s'agit du meilleur clavier que je n'ai jamais eu et que l'ai payé 20$.  Si vous devez en acheter un bientôt, pensez-y

Il est extrêmement confortable et possède quelques touches supplémentaires situées dans le haut.  La seule touche "extra" que je me sert vraiment est le "Play/Pause" qui permet d'arrêter et de repartir la lecture d'un fichier multimédia dans Windows Media Player, et ceci même si le lecteur n'est pas au premier plan.  C'est très pratique si un appel téléphonique ou autre chose nous demande d'arrêter soudainement la lecture d'un fichier.

Il est USB et se branche donc partout (portable, PC, Mac, etc).  J'avoue que j'adore l'ironie de brancher un produit Microsoft dans un produit Apple.  :)

Beaucoup de gens disent que le plus cheap des claviers à 8$ fait l'affaire, je ne peux qu'être en total désaccord avec cette position.  Le clavier et la souris sont de loin les appareils que vous allez vous servir le plus pour interagir avec votre ordinateur et essayer de sauver quelques dollars pour ça est ridicule.  Vous allez probablement les utiliser quelques milliers d'heures.  Divisez les quelques dollars supplémentaires par 2000 ou 3000 et vous allez voir qu'ils ne sont vraiment pas si cher.

Thursday, February 4, 2010

Télévision HD - Hiver 2010

Comme tout ce qui entoure les télévision HD est bien souvent nébuleux, j'ai pensé faire des mini-articles trimestriels sur les technologies impliquant les télévisions HD du moment.  Loin d'être un guide d'achat complet, ce mini-article servira simplement à démystifier quelques points.  Lors du prochain trimestre, je ferai un autre mini-article sur les points qui seront d'actualité.

720p vs 1080p

Le 1080p permet d'afficher pratiquement deux fois plus d'information que le 720p.  Est-ce qu'il faut alors absolument acheter un téléviseur 1080p?  Pas nécessairement.  Voici les principales raisons pour choisir un modèle 720p:
  • À ma connaissance tout les câblodistributeurs du Québec qui distribuent un signal HD à leurs clients le font en 720p, un téléviseur 1080p n'apporterait rien de plus
  • Les consoles Xbox 360 et PS3 supportent les jeux en 1080p, mais c'est une minorité de jeu, la plupart se contente du 720p 
  • Vous pourriez sauver quelques centaines de dollars
Voici les quelques cas où je choisirais un modèle 1080p au dépend d'un 720p:
  • Vous avez ou voulez vous porter acquéreur d'une collection de films Blue-Ray.  En plus du 720p les Blue-Ray supportent le 1080p
  • Vous voulez brancher votre ordinateur à votre téléviseur et voulez la résolution 1920x1080.
En passant, si votre télévision accepte un signal 1080i (et non 1080p), elle ne peut très probablement pas afficher une image 1080, mais uniquement en 720.  Votre télévision accepte le signal 1080i mais diminue la grandeur de l'image (downscale) pour l'afficher en 720.  Méfiez vous des 720p/1080i, vous achetez une 720p en réalité.  Ce n'est pas un problème en tant que tel, il faut seulement le savoir.

Également on ne commmence à voir l'apport du 1080p à partir de 42 pouces et plus, si vous achetez une télévision qui est moins grande --> 720p.

À vous de choisir.  Si vous doutez allez vers une 720p.



60 Hz vs 120 Hz

Autre question épineuse.  Certains disent qu'ils n'y a pas de différence entre les deux, ils ont tords.  D'autres disent que la différence est bien réel, ils ont également tords.  Pourquoi?  Parce que ça dépend de vous.

Je suis allez avec mon père, ma mère et ma tante dans un magasin d'électronique grande surface où nous avons passé un test à l'aveugle sur 3 télévisions LCD 1080p ayant plus de 50 pouces.  Une des trois étaient en 120Hz, les 2 autres en 60Hz.  Les trois télévisions jouaient le même contenue, une publicité de shampoing.  Je stipule expressément qu'il s'agit d'une publicité de shampoing car le 120Hz se démarque surtout lorsque du contenue à haute vitesse est jouée (scènes d'actions, sport).  On peut être d'accord sur le fait qu'une publicité est pratiquement le contenue le plus lent qu'il est possible de faire jouer, et donc il s'agit d'un cas où la différence en terme de perception entre le 60Hz et le 120Hz est la plus petite possible.

J'ai trouvé la 120Hz en cinq secondes.  Mon père, ma mère et ma tante n'ont jamais vu la différence, et cela même après avoir su laquelle était en 120Hz.  Connaissant mes parents, je suis sur qu'il ne verront jamais la différence entre le 60Hz et le 120Hz, même avec une scène d'action.  Tout dépend de vous.  Allez faire le test, vous le saurez si ça vaut la peine de dépenser.

Si vous achetez une télévision plasma, vous n'avez pas à penser au "Hz" car la technologie plasma a un taux de rafraichissement tellement élevé que ça n'a jamais été un problème.


La 3D

Les téléviseurs 3D semblent partis pour faire une importante poussée en 2010.  Oui, 3D comme dans mettre des lunettes spéciales et les images sortiront de votre téléviseur.  Si vous avez déjà un téléviseur HD, mauvaise nouvelle car toutes les télévisions actuelles ne supportent pas cette nouvelle technologie.  Certains lecteur (assez rare selon moi) comme la PS3 vont la supporter avec une mise à jour logiciel.

Alors, est-ce qu'il faut attendre avant d'acheter?  Je ne crois pas.  Cette "poussée" n'arrivera selon moi pas avant la fin de l'année et la quantité de contenue en 3D disponible à ce moment sera probablement très faible.  Éventuellement le contenue 3D remplacera peut-être celui en 2D, mais là je parle d'un horizon très très lointain, entre 7 et 10 ans selon moi.  Le contenue actuel en 2D est de grande qualité et rien n'empêche d'acheter un téléviseur maintenant et d'en racheter un d'ici 3-4 ans qui lui supportera la 3D à merveille.

Wednesday, February 3, 2010

Ce que j'aimerais voir dans le prochain EA Active

Ea Active est un jeu d'exercice sorti au début de l'été 2009.  Il permet entre autre de faire de l'exercice en pratiquant différents exercices, d'avoir un programme d'entraînement de 30 jours et de suivre ses progrès.  Le jeu peut même utiliser la Wii Fit pour certains exercices.

Malgré quelques petits défauts relativement mineurs, il s'agit d'un jeu d'Electronic Arts (EA) qui s'est très bien vendu.  C'est probablement pour cette raison qu'EA a décidé qu'il s'agissait d'une avenue intéressante et a décidé de sortir une extension.  Cette extension, EA Active More Workouts, est sorti en novembre 2009.  Elle apporte un nombre assez important d'améliorations au jeu de base et je la recommande sans gêne à tout ceux qui ont aimé l'original.

Cependant, certaines lacunes persistes...  Voici ma liste adressé au Père-Noël en ce qui concerne la prochaine version.

-De la musique personnalisée.  Il est déjà possible de choisir quel type de musique nous voulons entendre lors des entraînements, mais il ne s'agit que de "beat" simples et répétitifs.  La Wii est équipé de port USB n'est-ce pas?  Pourquoi ne pas alors permettre de brancher sa clé USB contenant votre propre musique d'entraînement.  Imaginez l'apport en motivation que cela pourrait apporter.

-Des décors plus variés.  Dans la première version, nous étions toujours entourés de lieu sportif; un terrain de basketball, un anneau de course, etc.  Dans l'extension nous avons enfin droit à un décors plus exotique, une île paradisiaque dans les pays chauds.  La mer, le sable blanc et les palmiers c'est déjà une belle amélioration.  Mais pourquoi ne pas fournir plus de décors?  La méditerrané, l'Afrique, le Japon, les châteaux d'Europe, l'Italie, les merveilles du monde (maintenant tous disparues sauf une), etc ne sont que quelques exemples d'endroits qui pourraient apporter une variété visuelle.

-Différents modes.  Je ne comprend pas qu'il n'y est pas pensé avant.  En ce moment il est possible de faire des exercices individuelles ou de faire un entraînement de 6 semaines composé d'un ensemble d'exercice individuel (4 semaines dans l'original).  C'est tout?  Pourquoi ne pas avoir un mode marathon, qui nous ferait courir pendant un bon bout de temps.  Je sais que peu de gens choisirait ce mode, mais je le ferais peut-être.  Pourquoi ne pas avoir un mode un peu plus aventure, qui pourrait ressembler à des courses d'équipes sur un long parcours remplis d'obstacles.  Le joueur pourrait avoir le choix de transporter plus d'équipement ce qui le ferait avancer moins vite mais faciliterait grandement les tâches en cours de route.  Etc...  Il y a tellement de possibilités, mais si peu de disponible.

-Lorsqu'on choisit un entraînement de 6 semaines, pouvoir spécifier sur quelle partie du corps on veut mettre l'accent serait bien.  Je pense encore que les entraînements de 4 et 6 semaines du jeu original de et de sa suite mettent trop l'accent sur les jambes au détriment du reste du corps.

-L'égo personnel qui nuit à tant de personnes peut aussi servir à motiver.  Pourquoi ne pas permettre aux joueurs de se mesurer à d'autres en ligne?  Pourquoi ne pas permettre des défis d'exercices?  De permettre de s'inscrire dans des défis organisés.  Ex: celui qui brûle le plus de calorie en 2 semaines, celui qui fait le plus de fois cet exercice, etc et de voir où l'on se trouve par rapport aux autres.  Et pourquoi ne pas pousser plus loin, le pays qui brûle le plus de calories par mois.

Tuesday, February 2, 2010

Comment voler ses clients, ou comment perdre son nom

Alors vous avez vu les deux titres, vous déciderai à la fin de l'article lequel était le plus approprié, je n'arrive pas à me décider.  Je vous explique.  Il est courant pour les compagnies technologiques (appareils électroniques, voitures, pièces d'ordinateur, etc) d'acheter des produits d'un concurrent, de les modifier légèrement si ça leur chante, et de les revendre comme étant leurs créations.  Je ne vois rien de mal dans cette pratique, car je crois qu'il incombe aux consommateurs de bien faire ses recherches ou de prendre conseil à ceux qui s'y connaissent.

Par contre, de temps en temps, une compagnie exagère et pousse le bouchon trop loin.  C'est le cas de la compagnie Lexicon.  Elle vend un lecteur Blue-Ray, le Lexicon BD-30 pour la modique somme de 3500$.  Le petit "hic" est qu'il s'agit en réalité d'un lecteur Blue-Ray de la compagnie Oppo qui se vend 500$, le Oppo BDP-83.

Lexicon a décidé d'acheter des BDP-83 à Oppo et de les installer dans leurs boitiers en aluminium.  Ils n'ont même pas pris le temps d'enlever le boitier noir Oppo, ils les ont simplement déposé dans leurs boitiers.  C'est quand même lâche, même pour une compagnie.  Même si le lecteur à 3500$ est certifié THX, une certification qui assure la qualité du son et de l'image, l'équipe qui s'est chargée d'inspecter les deux appareils pour s'assurer qu'il s'agissait bien d'une supercherie n'ont trouvé aucune différence entre les deux, assurant ainsi les acheteurs du modèle à 500$ que leur lecteur était en réalité certifié THX.  Généralement la certification THX est limité aux lecteurs "haut de gamme".

Ces appareils normalement vendus à des consommateurs qui ne semblent plus savoir quoi faire de leur pognon en a choqué plusieurs.  En effet, si vous avez payé 3500$ pour votre lecteur Blue-Ray et que vous vous êtes fait avoir, auriez-vous payé inutilement pour d'autres choses "haut de gamme" ?

Je retiens trois morales dans cette histoire:
  1. Il ne faut pas nécessairement payer cher pour avoir de bons produits.
  2. Si vous voulez entuber vos clients, forcez-vous un peu
  3. Si vous vous faites pogner, game over
Et vous, que pensez-vous de Lexicon aujourd'hui?  Est-ce que ça valait le risque?

Monday, February 1, 2010

Skype, ou comment faire des interurbains gratuitement

Si vous payez encore pour faire vos interurbains, vous êtes sérieusement passé mode.  Ceux qui utilisent le VOIP (Voice over IP) peuvent déjà en faire gratuitement depuis plusieurs années.  Les autres qui n'ont pas accès au VOIP directement par votre fournisseur de services, vous avez Skype.

Ce logiciel gratuit vous permet de faire des appels longues distances gratuits (audio et même vidéo).  Aucune attrape, aucune pogne, vous le téléchargez, vous l'installez, vous vous créez un compte et voila. Skype est un logiciel informatique (Mac et PC) et vous devez donc avoir un micro pour pouvoir communiquer.  Je vous recommande fortement d'utiliser un casque d'écoute qui comprend un micro intégré au lieu de prendre un micro standard, c'est beaucoup plus confortable et donne souvent une meilleure qualité qu'un micro indépendant.

La seule limitation est que votre interlocuteur doit obligatoirement avoir Skype lui aussi. Lorsque vous l'utilisez vous "appeler" donc un ordinateur distant et non un téléphone.  La qualité des appels est généralement exceptionnelle.


Si vous êtes prêts à payer, il est possible d'enlever la limitation que je viens de mentionner.  Je paie 3$/mois et je peux appeler n'importe où et n'importe qui au Canada et aux États-Unis de manière illimité, que ce soit d'autres utilisateurs Skype ou des vrais téléphones ou cellulaires. C'est quand même moins cher que le 35$ que mon fournisseur essaie de me faire payer pour que j'utilise la même technologie ;)



Ce qui spéciale, c'est que je n'ai pas de numéro Skype, alors personne ne peut m'appeler sur Skype à partir d'un téléphone, c'est uniquement moi qui peut appeler d'autres personnes.  Pensez-y, je fais des appels sans avoir de numéro et donc personne ne peut me rappeler par la suite, simplement merveilleux :)