Tuesday, September 7, 2010

Blu-Ray sur PC, mes premières impressions

Après avoir installé mon lecteur, logiciel et avoir passé une semaine avec ma nouvelle bébelle techno, voici un mini article pot-pourri dévoilant certains avantages/désavantages du Blu-Ray sur PC ainsi que mes premières impressions à ce jour.

Commençons avec le fleuron du Blu-Ray, sa qualité visuelle. La qualité de l’image et du son est évidemment impeccable, et c’est bien normal. Même la HD fournit par les différents câblodistributeurs n’arrive pas à accoter celle du Blu-Ray car contrairement à toutes les autres sources HD, celle du Blu-Ray n’est pas compressé.

Un des seuls avantages technologiques des lecteurs Blu-Ray sur PC concerne les temps de chargement. Sur un lecteur Blu-Ray autonome, il n’est pas rare de devoir attendre 5-10-15 secondes pour que le lecteur « charge » le disque et commence à afficher son contenue. Sur mon ordinateur, ça ne dépasse jamais 3 secondes. C’est un petit avantage, mais qui reste tout de même plaisant à avoir.

Le prix est également un point intéressant. Alors que les lecteurs autonomes se vendent généralement entre 100 et 300$, les lecteurs pour PC dépassent rarement les 100$, vous permettant ainsi d’acheter quelques films additionnels.

Une des choses déplaisantes des Blu-Ray est la publicité qui est parfois insérée dans les menus. Cette publicité est « à jour » car la technologie BD-Live permet au lecteur de se connecter sur internet pour avoir du contenue à jour. Je ne savais simplement pas que ce contenue pouvait aussi inclure des publicités. Je suis un peu surpris de devoir endurer des publicités après avoir payé pour des disques relativement coûteux. Si je ne vois pas d’autres avantages au BD-Live bientôt je tenterai de désactiver cette « fonctionnalité » très prochainement.

Chose importante pour ne pas avoir de problèmes, il faut s’assurer que le(s) écran(s) LCD utilisé(s) supporte la technologie d’encryption HDCP. Évidemment les miens supportent cette technologie et il m'est aussi possible de déplacer le lecteur de Cyberlink d’un écran à l’autre sans problème même lors de la lecture d’un disque.

Et si vous trouvez que c’était trop facile, vous avez bien raison. J’ai simplement eu trop de problèmes techniques pour tous les écrire dans ce mini-article. Une liste de la montagne de problèmes que j’ai eu suivra prochainement, restez à l’écoute.